School Art à Hammamet : L’Art pour changer l’école, éduquer l’élève et former le futur citoyen

0

 

Comme son nom l’indique, le projet School Art (l’Art à l’école) traite de la thématique de l’éducation artistique et culturelle. Il fait partie des vingt projets sélectionnés par le programme Tfanen – Tunisie Créative, financé par l’Union Européenne dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur de la Culture en Tunisie (PACT), mis en œuvre par le British Council en partenariat avec le réseau EUNIC (Instituts Culturels Nationaux de l’Union Européenne).Le territoire concerné par le projet School Art est la zone périurbaine de la ville de Hammamet (BirLoubita, Besbassia, Sidi Hammed, Jedidi, Hammam BintJedidi, Mzirâa, Hattous, Latrach, Beni Ouael). Les bénéficiaires directs sont les établissements scolaires de ces zones (élèves et enseignants). Mais indirectement, le projet cible également les jeunes des localités mentionnées, les parents d’élèves et les habitants, soit environ 3000 personnes.  Dr Salem SAHLI, Secrétaire général de l’Association d’éducation relative à l’environnement et  coordinateur du projet a souligné que «  les  principales problématiques qui ont présidé à la conception et la formulation du projet School Art sont l’absence d’offre culturelle et artistique dans les zones concernées par le projet, le désintérêt de la population pour les arts et la culture, l’indigence des programmes culturels dans les établissements scolaires (absence de contenu, irrégularité, enseignants non formés, peu motivés et ne disposant pas de ressources, élèves livrés à eux-mêmes), l’absence de contact et à fortiori de partenariat avec les institutions culturelles du territoire et en particulier le Centre Culturel International de Hammamet et avec les artistes et les professionnels locaux de la culture” et d’ajouter “L’objectif général du projet est de promouvoir l’égalité d’accès aux arts et à la culture dans la zone périurbaine de Hammamet. Pour ce faire, le projet School Art ambitionne de développer les pratiques culturelles et artistiques dans les établissements scolaires ruraux de la délégation de Hammamet, de faciliter l’accès des jeunes ruraux, filles et garçons, aux établissements culturels publics de proximité et favoriser leur implication citoyenne dans les activités artistiques et culturelles, de promouvoir les échanges et les partenariats entre les écoles rurales et les acteurs culturels locaux, publics, privés et de la société civile, et enfin de sensibiliser les habitants et les parents d’élèves à l’importance de l’éducation à l’art et à la culture”.Les principales activités au programme sont : l’état  des lieux de l’éducation artistique et culturelle dans les établissements scolaires de la délégation de Hammamet, la formation   des animateurs culturels, l’organisation d’un  campus et chantier de jeunes pour « la création d’un parcours de découverte artistique et culturel au sein du CCIH. Ce Campus réunit pendant 10 jours des étudiants et jeunes professionnels. Il a pour but d’élaborer l’étude d’aménagement du parcours. Le Chantier de jeunes bénévoles d’une durée de 10 jours a pour but la mise en œuvre de certaines composantes de l’étude. Ce parcours abritera des activités artistiques en dehors de l’école et jouera le rôle d’un centre d’initiation aux arts et à la culture ouvert aux établissements scolaires. Il rapprochera ainsi l’institution culturelle des écoles de la région. Quant aux  ateliers d’éducation artistique ils se dérouleront de janvier à juin 2018 et auront lieu en classe et hors classe. Un carnet de bord supervisé par l’enseignant sera délivré à chaque élève qui y notera ses rencontres, ses expériences, ses productions ainsi que ses émotions et souvenirs. Les rencontres et échanges avec les artistes et les professionnels de la culture permettent aux élèves de se familiariser avec les institutions culturelles du territoire et le monde des arts. La restitution finale organisée à la fin de l’année scolaire en juin 2018 permettra de valoriser le travail accompli par les élèves.Le projet School Art s’inscrit dans un contexte caractérisé par deux  volontés : La volonté politique du Ministère de l’Education Nationale d’ouvrir les établissements scolaires sur leur environnement et de promouvoir les activités parascolaires et notamment culturelles et artistiques en classe et hors-classe ; et la volonté du Centre Culturel International de Hammamet de tisser des liens de partenariat avec la société civile locale active dans les domaines des arts, de la culture, de l’environnement et de la jeunesse, de promouvoir une politique culturelle participative à l’échelon local et de créer l’Académie de la Méditerranée pour la Culture et les Arts.« Aussi notre projet, a estimé Dr Sahli,  vient-il à point nommé pour enclencher et initier une dynamique culturelle locale en phase avec ces deux volontés nationale et locale. Nous concevons le projet School Art comme une opération pilote susceptible d’être reproduite dans d’autres écoles sur d’autres territoires avec l’appui de l’éducation nationale, des acteurs culturels publics et privés et de la société civile (Partenariat public-privé-société civile).Le projet repose sur un partenariat solide et synergique associant l’Association d’Education Relative à l’Environnement (AERE), la Jeune Association Théâtrale de Hammamet et le Centre Culturel International de Hammamet (CCIH), Maison de la Méditerranée pour la Culture et les Arts”.

                                                                    KB

Partager.

Comments are closed.