Les 16 Miss se préparent pour l’élection à Africa jade à Korba

0

 

 

16 Miss vivent une préparation intensive à Africa Jade à Korba depuis deux semaines.Derrière ce cadre idyllique de strass et de paillette, se cache une véritable école de vie pour que nos belles candidates   qui  doivent faire preuve de bonté et de générosité. Entre cocktails, moments de détente, répétitions, restaurants ou encore séances de maquillage, de sport, de chant elles vont devoir vivre ensemble presqu’en permanence et s’entendre malgré l’inévitable concurrence. A travers des défilés en tenue traditionnelle, en tenue de soirée et en tenue sportif,  ces miss  vont rivaliser d’ardeur pour séduire le jury  et les votants.Mais déjà, Amel Dachraoui de Bizerte, Amira Ouaz de Mahdia, Ahlem Haggi de Kasserine, Malek Achour de Ben Arous, Ines Belghith de Sousse,Dorsaf Zouaghi de Sfax, Khaouala Baklouti de Monastir, Yasmine Guirat de l’Ariana et Oumaya Riahi de Siliana   se préparent  pour donner le maximum d’elles. Si bien qu’il y a depuis leur séjour à Korba, un travail psychologique et technique qui se fait avec les artisans du concours Miss Tunisie 2017 : comité d’organisation, chorégraphes, stylistes, réalisateurs.

 

Mohamed Ali Bouzid souligne que « ce  séjour parmi nous des Miss  permettra de corriger l’image du tourisme tunisien et de prouver que la Tunisie est une terre de paix et de sérénité, de beauté aussi  contrairement à l’image véhiculée par des médias. »Ines Belghith Miss Sousse se dit heureuse d’être ici « je compte bien en profiter. C’est une expérience  enrichissante qu’on ne vit qu’une fois dans sa vie. Je sens que plein de belles choses nous attendent », nous confiait –elle .Wissal Senoussi , Miss Jendouba est très contente «  je passe d’agréables moments avec mes amis. L’ambiance est au zénith. Le courant passe bien avec  nos encadreurs Un avis que semble partager  aussi toutes les candidates qui espèrent que cette belle semaine sous le soleil tunisien sera un excellent souvenir pour chacune. « Le programme est bien rempli. Pas vraiment le temps de profiter des plages de sable fin même si elles ont des temps de repos et de détente. Les Miss ont également passé le fameux test de culture générale. Actualité, politique, histoire-géographie, mode et luxe… et oui, il  faut  du tout pour faire une bonne Miss » avoue le directeur artistique Lotfi Bousedra.

 

Nihal Bouzid incarne avec éclat la quintessence de l’élégance féminine .Cette jolie nabeulienne  d’à peine 20 ans, arborant un sourire radieux  a été sacrée Miss Nabeul « Je sollicite toutes les jeunes filles à participer au concours de Miss Tunisie parce que tout ce que j’ai déjà vécu jusqu’ici est unique. Parfois j’ai l’impression que je rêve tellement j’aime ce que je suis en train de vivre. Je compte servir et aider les pauvres, les handicapés, les personnes âgées. Le culturel m’intéresse aussi . C’est pour quoi je m’investis actuellement pour réaliser un projet culturel à Nabeul  et notamment dans les zones rurales»  « C’est impressionnant Je n’y crois pas, je suis sur une autre planète. J’ai encore du mal à réaliser . Je vis des moments agréables et intenses avec mes amis », lâche Lamiss Mahjoub Miss Tunis. Ce qui la motive? Vivre « un truc extravagant ».. « La vie, c’est quand même aussi un rêve », relève-t-elle. J’essayerai  de me rendre utile pendant mon année de règne afin d’apporter la joie et la chaleur  aux enfants démunis et malades, alors je me battrai pour  eux.»

 

 

La Présidente de Miss Tunisie estime que ce stage de Korba  a aussi comme objectif de créer une certaine cohésion entre les filles, dans une atmosphère bonne enfant. « On essaie de leur inculquer le savoir vivre, le savoir  défiler, comment  communiquer., s’adresser aux autres…. C’est important pour une Miss qui a beaucoup des défis à affronter.  Nos candidates ont été évaluées à travers  différentes compétitions à savoir : costume ; plats régionaux, culture, talents, Photo.L’édition 2017 porte le thème de  la beauté au service de la culture. Toutes nos filles sont porteuses de projets culturels. Nous souhaiterons que la future représentante de la Tunisie  soit également dotée d’une certaine intelligence et de certaines connaissances. Aussi, toutes les prétendantes des différentes régions doivent répondre à des  questionnaires de culture générale » .

 KB

Photos Slah Goddi

Partager.

Comments are closed.