Moez Salem  (PDG de la SRTGN) : Huit bus de nouvelle génération sillonnent Nabeul et Zaghouan

0

Au design moderne ces nouveaux bijoux mécaniques sont aussi spacieux, confortables, plus capacitaires, ergonomiques et performants.La SRTGN  comme l’indique son PDG, Moez Salem, au cours d’un point de presse, organisé,ce mardi 28 novembre, au siége de la société, a lancé une opération de renforcement de son parc roulant en mettant en circulation huit nouveaux bus. Une nouvelle génération de véhicules offrant une multitude d’avantages.

« Nous avons décidé de renforcer notre flotte de bus, de créer  de nouvelles dessertes et  d’accroître la qualité de service pour nos clients. Le renouvellement du parc roulant est l’un des volets de la politique de la société qui vient d’allouer 3 MD pour l’octroi de huit nouveaux bus  qui desserviront les  lignes suivantes :  Menzel Témime-Tunis, Haouaria-Tunis, Zaghouan –Tunis, Nadhour –Fahs-Tunis, Nabeul-Tunis, Korba –Tunis et Grombalia-Beni Khalled-Tunis. Nous venons aussi d’acquérir 15 bus articulés devant être opérationnels d’ici début décembre 2017.  Un appel d’offre a été lancé pour l’acquisition de 40 bus nécessitant 15MD.

La société ambitionne de se doter  durant les cinq prochaines années de 173 nouveaux bus pour desservir 57 nouvelles lignes dont 12 scolaires et 35 commerciales. La mise en circulation de ces autobus haut de gamme,  permettra de redonner  au réseau urbain un nouveau look. . Ces derniers seront affectés  à Nabeul et Zaghouan afin de répondre  aux attentes des usagers  sans cesse à la recherche d’un service de qualité »

La SRTGN ne cesse d’accompagner ses clients. «  A tout moment, il faut être à l’écoute de nos clients. Ce n’est que de cette façon qu’une relation de confiance peu s’établir, à long terme. Un client qui voyage quotidiennement dans nos bus. C’est finalement cela la meilleure preuve d’un client satisfait » précise le PDG de la SRTGN qui annonce une bonne nouvelle, celle de rénover  la gare routière de Habib Thameur (170 mille dinars)  dont les travaux prendront fin d’ici février 2018.

Kamel Bouaouina

Photos Rached Berrazagua

 

Partager.

Comments are closed.