La gastronomie pour booster le tourisme, l’agriculture, la viticulture, la culture….

0

 

 

La popularité du tourisme gastronomique n’est plus à démontrer; un véritable déluge de promotions, de blogues et de magazines alléchants le prouve. Les voyageurs sont toujours plus conscientisés par la qualité, la provenance et la préparation des aliments et cherchent des destinations où ils pourront goûter aux saveurs propres à la région ou au pays.La Chaîne  des rôtisseurs perpétue en permanence son héritage culinaire , sa philosophie, ainsi que sa charité et son aide à autrui. Cette chaîne ne cesse de participer à la promotion du tourisme tunisien.

 

En fait, l’art culinaire tunisien  dispose d’une longue histoire. C’est dans ce cadre que s’inscrit le cooking show organisé à Hammamet durant lequel des femmes artisanes de la région, en habits traditionnels, ainsi que des chefs tunisiens et belges ont concocté, avec des produits du terroir, divers plats locaux traditionnels en présence de plusieurs professionnels du tourisme, de chefs de cuisine et de stylistes belges . Toute la délégation belge a été conviéé à ce show culinaire pour leur faire goûter et découvrir le patrimoine gastronomique tunisien. « L’ambition de ses initiateurs est de booster le tourisme, de créer une nouvelle dynamique et de promouvoir la destination Tunisie, en conviant des hôtes de marque pour leur faire découvrir ou redécouvrir la cuisine locale raffinée, les produits de qualité et la convivialité du peuple tunisien » a indiqué  Ezzedine Chaieb, Président de la chaîne des rôtisseurs de  Tunisie. Haykel Akrout, trésorier de la chaîne a estimé que « ce spectacle culinaire met en valeur l’un des aspects fondamentaux du savoir vivre tunisien et de la riche civilisation milliaire du pays aux multiples affluents. Des plats qui font la renommée de la gastronomie tunisienne dans le monde, du célèbre tajine de viande, en passant par le couscous, sont ainsi mijotés dans les stands et dégustés par nos hôtes belges , question de leur donner un avant goût des délices qu’ils peuvent se mettre sous le palais lors d’un séjour en Tunisie. A travers cette initiative, la chaîne des rôtisseurs montre qu’elle  accorde une grande importance au volet culinaire dans la promotion de la destination Tunisie » .

Aurélie Poelvoorde, agent artistique belge a indiqué que « Cette initiative met t en valeur la richesse et la diversité de la gastronomie tunisienne, mais aussi l’art de recevoir et l’accueil des tunisiens, une manière de faire connaitre le produit touristique tunisien et booster la destination sur le marché belge ». La gastronomie conclut  l’hôtelier Lotfi Jebara a prouvé qu’elle peut à elle seule motiver le choix d’un lieu de séjour pour une certaine catégorie de touristes. Les opérateurs touristiques tunisiens ont bien compris cet enjeu et comptent exploiter au maximum les opportunités offertes par ce créneau, d’autant plus que la cuisine tunisienne est l’une des plus riches du monde.

Le chef Rafik Tlatli a estimé que la  cuisine tunisienne  est toujours une découverte et une émotion. C’est aujourd’hui aussi un patrimoine partagé au niveau mondial. Ce sont une culture gastronomique commune et un goût méditerranéen qui contribuent de façon substantielle à rendre encore plus profonds les liens tuniso-belges. « Cette manifestation se veut être « un véritable voyage culturel et un bouquet de sensations qui seront offerts de la part des grands chefs ; d’experts culinaires, d’intellectuels et d’artistes. La gastronomie est un vecteur de développement touristique. Une cuisine fondée sur le caractère local des produits et des plats peut engendrer un vaste marché pour l’agriculture et peut présenter un élément important de la promotion touristique. Cette culture gastronomique est devenue un motif privilégié de voyage et le rapport entre la gastronomie et le tourisme est de plus en plus manifeste. L’activité gastronomique représente en outre un levier intéressant de développement de l’hôtellerie. La cuisine tunisienne ou belge illustre le rôle-clé de l’ouverture sur d’autres cultures. »

KB

Photos Rached Berrazagua

 

 

Partager.

Comments are closed.