Parfum d’Ambre ( Feh El Ambar) au festival d’Hammamet

0

 

 

 

« Parfum d’Ambre », crée le lien, ô combien évident entre Tunis et Constantine. C’est  une œuvre qui a pour  mission de préserver le patrimoine musical déjà enrichi par les grands maitres et porté par des voix majestueuses et envoutantes  réjouissant les admirateurs et connaisseurs du Malouf.

 

Le Maestro Mohamed  lassoued réuni pour « Parfum D’Ambre » deux grands maitres du Malouf Maghrebin. ZiedGarsa dépositaire de tout le patrimoine de musique traditionnelle tunisiennecitadine et Mohamed AdlenFerganide Constantine en Algérie , considéré de la quatrième génération dans l’arborescence des Fergani : l’arrière-grand-père HamouFergani, le grand père El Hadj Mohammed Tahar Fergani, ainsi que le père NacereddineFergani et l’oncle Salim Fergani.

« Parfum d’Ambre », un voyage dans les temps de l’Andalousie à travers une musique douce raffinéeet un patrimoine inestimable à préserver. Chanter et transmettre le Malouf est une vocation, un devoir de mémoire et une identité qui évoque le passé et forge le présent.

 

Partager.

Comments are closed.