Hiba Tawaji à Hammamet : Une voix douce et enivrante (photos Fliss)

0

La princesse de la chanson libanaise Hiba Tawaji , a illuminé, , le ciel de la scène d’Hammamet, avec un concert d’ouverture haut en couleur, pour le plus grand bonheur de ses nombreux fans.Vêtue en noire et arborant un large sourire tout au long de la soirée, la chanteuse libanaise a conquis le public  par sa spontanéité, sa bonne humeur, et son optimisme débordant, le gratifiant de ses plus belles chansons.

 

Accompagnée par ses musiciens, cette chanteuse, à la présence sobre, légère et au charisme remarquable s’est adonnée pendant deux heures à une nuit musicale magique, sous la direction d’Oussama Rahabani. Elle  nous a présenté un répertoire riche, dont la musique allie puissance et légèreté. Ses  interprétations étaient plaintives et fortes.

 

Dans un seul morceau, on écoute différentes facettes de cette musique authentique. Elle a chanté des morceaux tels que « Helm », Khalass », « Min Ellibyakhtar », « Tariiki » . L’artiste a  pu développer rapidement une complicité avec son public. Elle    a fait bouger  ce soir toute cette marée humaine qui, debout a chanté et a dansé. Elle a même invité un spectateur à danser la salsa sur scène, à ses cotés pendant plus de 5 minutes. Un moment de  détente qui a fait vibrer la foule entière. Elle a fini sur une note de « La bidayawalanihaya ».  Avec son style, son look,sa voix angélique et lyrique et sa façon de bouger sur la scène, elle a réussi à retenir  ses fans .

Partager.

Comments are closed.