Délizia Léon sort un nouveau clip haut en couleur

0

 

 

Délizia Léon , une  jeune française d’origine réunionnaise, ne devrait pas vous laisser indifférentes. Elle chante, écrit et produit ses titres. Oui, vous l’aurez compris, elle fait tout et elle le fait bien ! Afin de mieux connaître cette jolie brune à la voix si reconnaissable, nous lui avons posé quelques questions. Et en attendant de la découvrir le 1er mai 2019, plus glamour que jamais, dans le clip de son nouveau single, « Tropic Girl » , c’est le moment d’en savoir plus sur cette chanteuse pas comme les autres …

Délizia Léon  chante depuis l’âge de 4 ans. En effet, elle s’est très vite passionnée pour la musique et pour le chant plus particulièrement. Après avoir effectué son premier concours de chant, elle n’a jamais cessé d’enchaîner les projets et prend un réel plaisir à chanter devant son public.  Cette jeune française d’origine réunionnaise est née à Colmar en Alsace.Dès son enfance, ses parents ont remarqué que Délizia chantonnait sans cesse. Au fur et a mesure, leurs proches lui ont avoué qu’elle avait une très belle voix. A l’âge de 12 ans,  Délizia  découvre Michael Jackson dans le clip « BAD » .

Plus que motivée elle s’est toujours donnée les moyens de réussir. Elle commence une formation  en danse . Elle  crée son groupe de danse avec chorégraphies, gagne un concours de danse au côté de Mia Frye, participe au concours de danse  pour Kamel Ouali sur une chanson de Usher…arrive dans les 10 premiers sur environs 300 danseurs et plusieurs shows en Alsace dont l’obtention d’une médaille d’or dans la catégorie « Autres Styles »  « Le  chant et la danse , ça fait partie de moi, c’est un besoin vital, je ne peux pas m’ en passer, ça ne s’explique pas ! » dit-elle .

Délizia commence à chanter les tubes de célèbres artistes. En faisant des covers en anglais, en français , puis en publiant ses reprises sur YouTube, la jeune  française  attire les regards de fans en devenir, notamment lorsqu’elle interprète des succès de Michael Jackson et autres chanteurs français

Bosser dans la musique, c’est dur !  avoue Délizia Il y a tellement d’artistes talentueux que pour percer, il faut vraiment se démarquer. Pour moi, le plus dur fut de chanter et de se positionner sur la scène artistique . Il faut batailler. C’est vrai que ce n’est pas facile.  Il faut toujours prouver que vous êtes  bonne. Mais je reçois tellement de soutien et d’amour de la part de mes followers sur Facebook et  Instagram , et de la part de mes fans pendant les concerts, que ça vaut le coup !

« La musique c’est ma vie donc je ne me vois pas vraiment faire quelque chose d’autre ! »nous dit la jeune réunionnaise. En 2016, elle  réalisait son premier clip  « La roue tourne » en 2016 qui  essaie de passer un message positif à chaque personne qui  s’accroche à ses rêves malgré les difficultés.« Je pense que ce sont des problèmes de société, des choses qui touchent un minimum en fait. Ces sujets m’ont touché, et c’est aussi pour cela que j’ai voulu en faire part au public. Dans  la vie en général, l’amour joue un rôle important, mais il n’y a pas que ça. J’ai donc aussi voulu parler d’autres choses comme les gens qui souffrent, ceux qui n’ont pas la chance que l’on a, qui  n’arrivent pas à concrétiser leurs projets . J’ai voulu faire quelque chose de très varié et au final, je suis contente  et j’ai continué  en juillet 2018  avec un deuxième clip « Yalla »  et « Habibi » en janvier 2019. Délizia ne s’arrête pas là . Elle s’apprête à diffuser son prochain clip « Tropic Girl » le 1er mai 2019 qui relate un amour d’été

Délizia aime se produire devant un public. Elle vient de prendre part au festival de la mode à Carthage. Mais ce n’est pas facile de se positionner et de se faire connaître auprès du grand public.  « C’est difficile, dit-elle, parce que le problème ce sont les circuits de distribution. Je crois qu’il y a de nos jours, comme de tout temps, énormément de talents. Le problème c’est que les circuits de distributions sont tels que vous n’y avez pas forcément accès. Alors, ce qui est génial avec internet c’est que je peux toucher des  millions et des millions de personnes. Mais le problème c’est comment ces millions de personnes vont avoir accès à moi. Et c’est la même chose pour d’autres créateurs. Comment les gens vont avoir accès à vous? »

Sa musique est tapante «  Je suis nourrie de jazz, de pop, de musique orientale,  de musique d’Afrique, de rythme. Je suis une folle de rythme » souligne t-elle.

Délizia vit depuis trois ans avec sa famille en Tunisie et plus précisément à Nabeul «. «J’aime ce pays, ces odeurs, ces couleurs, cette proximité affective et effective. La Tunisie m’inspire avec ses sites et ses paysages »

www.youtube.com/delizialeon

https://www.facebook.com/deliziadancemusic/

Kamel Bouaouina

Partager.

Comments are closed.