Nabeul se dote d’un nouvel espace culturel dénommé “Jeelen ”

0

La ruelle « Sqaq Messatra » de Nabeul  dispose désormais d’un nouveau Centre culturel «Jeelen» qui vient renforcer les infrastructures culturelles et artistiques de la ville. Ce nouvel établissement implanté dans le domicile familial a été inauguré, samedi dernier , lors d’un un show de narratrice « fdawia » assuré par la comédienne Wahida Dridi, vedette du feuilleton TV à succès Ouled Moufida.. Ce nouveau centre comme le précisent son promoteur Khaled Fékih et son épouse Amel Bouzgarou,   est destiné à créer un espace d’animation culturelle de proximité et à jouer un rôle dans l’épanouissement culturel local et national

« Une idée m’a  toujours obsédé dans ma ville natale, celle de créer un espace où tous les courants artistiques se confondent et où artistes de tous bords peuvent se rencontrer et échanger leurs expériences » avoue Khaled. Ainsi, le rêve d’” Jeelen » ” est devenu enfin une réalité » dit-il.

Mais d’où vient ce nom si étrange?  « Cette appellation veut dire en arabe deux générations. C’est un lieu de rencontre entre des personnes âgées et des  jeunes, l’un apporte son expérience et l’autre son savoir faire. C’est une cohabitation culturelle intergénérationnelle » dit-il

Jeelen , est aussi l’histoire d’une restauration réussie. Les travaux de rénovation se sont déroulés tout au long de l’année 2019 . Cet espace se veut un café culturel, une halte gourmande et un espace d’animation avec son espace  de 120 sièges, ses  salles de séminaires, d’exposition et d’animation et ses étages de résidence d’artistes … C’est aussi un espace médiathèque où les grands et les tous petits auront l’occasion de découvrir de belles histoires autour d’ateliers de lecture et de contes. Les amateurs de littérature pourront, quant à eux, y rencontrer leurs auteurs favoris pour partager avec eux leur parcours artistiques.

« Ce centre, ajoute Khaled Fékih, ouvrira la voie devant les jeunes pour apprendre le théâtre, la musique et la danse et leur permettre de s’exprimer par le biais de l’art et la culture », précisant que « Nabeul regorge de talents, mais certains quartiers populaires du centre ville connaissent une pénurie d’espaces de création.  « Jeelen » s’est donné pour mission d’accompagner ces talents et d’accorder la chance aux jeunes pour s’exprimer et développer leurs compétences »

Plusieurs  artistes se sont  félicités de cette initiative estimant que la culture de proximité constitue l’un des mécanismes de l’action culturelle locale. Nabeul en a besoin

Kamel Bouaouina

Photos Daly Mohamed Ali

Partager.

Comments are closed.