Reprise des dessertes de 10 lignes régulières

0

Le ministère du Transport a annoncé, dimanche, dans un communiqué, la reprise de l’exploitation de 10 lignes régulières de bus moyennant 12 bus qui permettront d’effectuer 120 dessertes ages par jour pour le transport de 10 mille usagers.

Ces 10 lignes sont:

48 A: de Douar Hicher à la station de raccordement de la cité Intilika en passant par El Bassatine

57 A: de la cité Intilaka au complexe commercial « Géant » en passant par la région Nahli

27C:De la station de raccordement 10 décembre à la cité Bokri en passant par la région de Sidi Amor

52A:Du lycée Carthage à l’hôpital Mongi Slim en passant par la cité Erriadh Bouselsla et la zone Bahar Lazreg

87:De la station Habib Thameur « le passage » à la ville Omar El Mokhtar

15:De la station Habib Thameur à la cité Ezzouhour

15A:de la station Habib Thameur à la région de Hrairia

15B:de la station Habib Thameur à la cité Ezzouhour 4

Le ministère a expliqué que la suppression des lignes citées était due au manque de bus.

Pour rappel, le gouvernement avait conclu en décembre 2016 un marché pour l’acquisition de 494 bus nouveaux pour le montant de 180 millions de dinars. 83 bus ordinaires ont été réceptionnés en 2018 et 97 autres l’ont été en 2019. 65 bus double équipés de caméras seront réceptionnés au cours des prochaines semaines.

Ces acquisitions visent à renforcer le parc du transport public dans le Grand Tunis et à garantir le plus fort niveau de sécurité aux voyageurs et à assurer le transport d’environ 190 mille voyageurs par jour.

Un conseil ministériel consacré au secteur du transport se tiendra au cours de la semaine prochaine pour examiner les problématiques du transport terrestre à la lumière des propositions du dialogue national sur le transport, l’objectif étant de prendre les mesures nécessaires devant mettre fin au transport anarchique, améliorer les services, notamment au plan de la sécurité et trouver les solutions idoines aux problèmes en rapport avec les sociétés régionales de transport, en plus de la maintenance du parc.

Partager.

Comments are closed.