Bochra Said enflamme les canadiens à Montréal

0

 

 

La soirée était chaude et tapante à l’occasion du passage de la chanteuse tunisienne Bochra Said au festival du jasmin tunisien le 6 juillet à Montréal .. Le public cherchait une direction. La star tunisienne a fait vite vibrer la foule de la scène en interprétant ses anciens tubes et des chansons de son répertoire le plus récent, emportant l’enthousiasme du public. Bochra magnétisait l’assistance, l’ambiance chauffait. Les rythmes de ses chansons plus soutenus et plus excitants ont fait bouger tous ses fans qui se levèrent pour chanter et danser. Elle a fait étalage des mille et une facettes de son talent. Son succès ne se fit pas attendre. Il faut dire qu’en bon professionnelle, elle a tout préparé minutieusement : le chant, mais aussi la scénographie, les lumières, le sono.

Bochra était su contente. Elle chantait et dansait ce soir, avec bonheur et légèreté. Sa belle voix lui donne un charme particulier. Ses fans demandaient plus de rythme. Des cris d’admiration fusent d’un peu partout . Sans arrêter, elle  a réussi à mettre le feu en interprétant ses derniers succès qui ont été repris en chœur. Au fur et à mesure que les minutes s’égrènent et les rythmes varient, l’ambiance monte d’un cran. La soirée continuait avec un cocktail  tunisien .C’était l’extase et l’euphorie du côté du public avide de sensations fortes. Bochra, véritable maître du tarab a su créer avec ses musiciens et percussionnistes des prouesses imprévisibles sur la scène d . Avec sa maîtrise artistique, sa présence scénique et son métier consommé de star, elle enflamme  toute l’assistance. Un public en transe. Que dire de plus ?

Kamel Bouaouina

 

 

Partager.

Comments are closed.