Le chanteur Sabeur Rebai séduit le public nabeulien

0

Le chanteur Sabeur Rebai a particulièrement séduit ses fans au festival de Nabeul. Le charme opère déjà sur le public lorsque la star de la chanson tunisienne entre sur scène arborant son large sourire habituel. Et le public le lui rend par une interminable standing ovation.

La voix mélancolique et enivrante du chanteur, a reçu un accueil des plus enthousiastes. Sur une scène dressée en plein air, sSabeur, accompagné de son orchestre, a donné libre cours à son talent et à sa voix, en chantant plusieurs de ses chansons, créant une ambiance musicale chaleureuse et enthousiaste. Le succès de Sabeur ne se fit pas attendre. Il faut dire qu’en bon professionnel, il a tout préparé minutieusement : le chant, mais aussi la scénographie, les lumières, le sono,l’écran géant.

Il chantait et dansait ce soir, avec bonheur et légèreté. Sa belle voix lui donne un charme particulier. Ses fans demandaient plus de rythme. La soirée continuait avec un cocktail tunisien. C’était l’extase et l’euphorie du côté du public avide de sensations fortes. Sabeur, véritable maître du tarab a su créer avec ses musiciens et percussionnistes des prouesses imprévisibles sur la scène du théâtre de Hammamet . Avec sa maîtrise artistique, sa présence scénique et son métier consommé de star, il nous enflamme avec ses nouveaux tubes et ses anciens «Az El habayeb», «Ya delloula» et « Saied Errim «Nar El Ghiba». Silence magistral, des briquets illuminaient les gradins et tous les spectateurs chantaient en symbiose avec Saber.

Spontanément, le public réclame « Dalloula » . La scène est semée de jasmins. Il reprend ce grand succès, labourant la scène, faisant participer son public, le micro tendu dans tous les sens. Avec plus de percussion et surtout de tabla, il interpréta « Barch Barcha ». Cela donna un mélange étonnant et captivant où la voix de Sabeur s’harmonise avec les belles harmonies, pour un pur moment de bonheur et d’extase.

La complicité apparente de l’artiste avec les membres de son orchestre ne fait que monter davantage l’ambiance de plusieurs degrés. D’ailleurs une complicité s’installe également entre le public et le chanteur qui salue et s’adresse à l’assistance après, presque, chaque chanson, pour exprimer sa joie de se retrouver à Nabeul
En maître absolu de la scène, il s’approprie parfaitement les lieux par ses gestes et mouvements, et le public par son répertoire riche et varié. Au fil de la soirée, les titres à succès s’enchaînent et au passage, « Sidi Mansour » qui met l’assistance en transe!

Kamel Bouaouina

Photos Rached Berrazagua

Partager.

Comments are closed.