Quand Amina et Molka enflamment Hammamet

0

Amina  Fakhet,l’extravagance artistique, Amina l’ART, la Musique, l’alchimiste qui transforme la pierre en or, Amina la source de l’extase, l’alchimie du bonheur ! Cette diva a clôturé samedi 17 août le festival d’Hammamet .

Elle a ébloui le public par sa voix, ses improvisations et ses danses .Quand elle chante, elle donne accès à la délectation, à la jubilation, à l’envoûtement ! quand elle interprète ses chansons, elle donne de la matière aux émotions à en faire vibrer la scène en un doux vertige ! Elle chante et ravit le public, l’ensorcelle, l’émeut, lui donne du frisson, le fait fendre comme un morceau de chocolat. Elle possède tous ces pouvoirs, parce que tout simplement, elle communique avec le cœur, avec l’âme, toute sincère, bon enfant, toute spirituelle, transparente et lumineuse.

 

Elle a enflammé la scène en interprétant « Maouedna Ardhak »  « Walaw Maraa »  « Awadta Aini »  et « Alfa Lilla walilla ».. Des milliers de fans de Yamina, ont vibré pendant près de deux heures au rythme d’une soirée unique et inoubliable

Le moment fort de cette soirée a été  aussi la prestation électrique de la jeune fille d’Amina, Molka », qui n’a pas démérité. La chanteuse  a offert un cocktail de chants . Soutenue par sa mère, elle  a mis le feu sur scène grâce à sa vitalité mais surtout sa bonne humeur en interprétant un succès de Cheb Béchir « Essababa » « Helouia Yabaladi

Kamel Bouaouina

 

 

 

Partager.

Comments are closed.