Inauguration de la 9ème agence du centre Financier aux Entrepreneurs à Nabeul

0

Le micro-crédit est un moyen important d’encourager l’initiative entrepreneuriale et l’inclusion sociale et financière des personnes défavorisées qui n’ont pas accès aux services bancaires classiques. Les micro-crédits ne sont soumis à aucune garantie formelle, classique ou bancaire du fait qu’ils sont accordés à une clientèle exerçant des activités génératrices de faibles revenus, essentiellement dans le secteur informel.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’ouverture  de neuf agences du  centre Financier aux Entrepreneurs Tunisie (CFE Tunisie) dont la neuvième a été inaugurée hier à Nabeul en présence de Radhi Meddeb , le président du conseil de CFE  .  La directrice de l’agence Hana Darragi  a souligné à Radio Med que  » cette institution de micr-finance Offrir plus de proximité avec les entrepreneurs, plus d’accès à des services financiers de qualité avec des délais courts et des procédures simplifiées. Cette nouvelle agence du CFE Tunisie à Nabeul est constituée d’une équipe professionnelle qui assurera un accompagnement financier et commercial des  entrepreneurs de la région « 

Le  CFE Tunisie comme l’a précisé Radhi Meddeb  est doté de neuf agences dont 4 à Tunis (Manouba, Moncef Bey, Ariana et Ben ) , 2 à Sousse, 2 à Sfax et 1 à Nabeul. Nous comptons toucher les régions intérieures et les zones à forte potentialité économique et entrepreneuriale important. La prochaine agence sera implantée à Bizerte, Béja et Kairouan.

Le  Centre Financier aux Entrepreneurs  est une institution de microfinance qui vise à accroître l’accessibilité des services financiers professionnels aux micros et petits entrepreneurs afin de contribuer à la prospérité durable, à l’émergence du secteur privé et à l’amélioration des conditions de vie des Tunisiens. Détenu par des investisseurs locaux et internationaux, le CFE se distingue par son accompagnement spécialisé pour les entrepreneurs et par son emphase sur le développement local. Ce modèle aide à la transition et l’ancrage des entrepreneurs dans le tissu de l’économie formelle. Elle ne finance pas de projets lourds mais des micro-projets. Notre rôle est d’accompagner  et d’aider les micro-entrepreneurs dans leurs projets. La première condition est que le client exerce une activité économique , formelle ou informelle. Si le candidat travaille dans l’informel, nous l’accompagnons pour le formaliser . La formalisation passe par deux étapes . La première est que le client ouvre une patente et la seconde qu’il ouvre un compte bancaire ou postale.Nous vérifions la fiabilité économique du projet .Nous essayons de l’accompagner pour la réussite de son projet »

                                                                                Kamel Bouaouina

Photos Slah Gouddi

Partager.

Comments are closed.