Prévention du Covid-19 : Dr Aïda Andolsi Kerkeni  » L’importance  est d’être solidaire plutôt que solitaire dans cette crise »

0

Les personnes les plus exposées aux formes graves de coronavirus sont les personnes âgées, en raison notamment de la baisse naturelle de leur immunité, ainsi que les patients atteints de certaines maladies avec un risque de complication et de mortalité qui augmente à partir de l’âge de 60 ans, mais surtout à partir de 70 ans .  Les personnes âgées de plus de 80 ans sont les plus à risque avec un taux de mortalité de 14,8%En Italie, pays le plus touché en Europe, au moins six personnes parmi les 14 premiers décès étaient âgées de 80 ans ou plus. Aida Andolsi Kerkeni ,gériatre et spécialiste des maladies des personnes âgées a bien voulu montrer l’impact de cette maladie sur les personnes âgées

De plus en plus de personnes sont infectées par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2. Le risque de maladie grave augmente considérablement à un âge avancé. Est-ce que les  personnes âgées sont plus sensibles aux infections?

Les personnes âgées ont plus de risques de développer une forme grave à cause de leur faible immunité, surtout que la plupart présentent des affections chroniques sous jacentes

Les maladies grave ou chroniques, sont -ils des facteurs aggravants?

Les maladies chroniques sont des facteurs de risques de gravité comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires et les maladies respiratoires comme l’asthme et les BPCO,

 Nos structures sanitaires  sont-elles bien préparées  pour recevoir ces personnes âgées  ?

Nos structures sanitaires risquent d’être très vite saturées, le nombre de lits en réanimation est très limité soit 200 lits. Ce qui rend difficile la prise en charge de ces personnes âgées

 Quels conseils donneriez-vous  à ces personnes  et quels sont les  gestes à adopter pour limiter la contagion ?

Les personnes âgées font partie des personnes fragiles susceptibles d’être mises en danger par le coronavirus Covid-19. Pour les protéger, ils doivent suivre les consignes de désinfection : se laver les mains très régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades. Ils  doivent obligatoirement rester chez eux et ne recevoir la visite de personne. Et pour les courses, on leur mets les courses devant la porte tout en désinfectant  les emballages avec un chiffon imbibé d’eau et d’eau de javel

Comme il existe des porteurs sains du virusc’est à dire des personnes qui ont contracté le virus sans avoir de symptômes, chacun doit être prudent. C’est la raison pour laquelle , il vaut mieux éviter de rendre visite aux personnes âgées , ne pas trop s’approcher d’elles et être particulièrement vigilants à nos gestes  et de ne pas les  abandonner  à leur sort et de leur offrir un soutien pour faire leurs courses ou pour leur prise en charge médicale.

Selon vous comment évoluera cette maladie en Tunisie et quelles sont les précautions à prendre vite pour endiguer? cett

recommande d’éviter les transports en commun, de garder une distance de sécurité avec les autres personnes, de renoncer à saluer les gens et à participer à des événements réunissant un grand nombre de personnes. Il est également important de fermer les frontières  définitivement  de na pas abandonner les personnes âgées à leur sort et de leur offrir un soutien pour faire leurs courses ou pour leur prise en charge médicale.L’importance d’être solidaires plutôt que solitaires dans cette crise, c’est très bien . Une solidarité qui ne doit pas se limiter aux proches, mais aussi aux voisins et aussi aux personnes âgées . La protection, nécessaire face à l’épidémie, met en lumière ce besoin de lien social.

     Kamel Bouaouina

Article paru au journal le Temps le 18 mars 2020

Partager.

Comments are closed.