Transavia vole sur Tunis et Djerba

0

La compagnie aérienne low cost Transavia a inauguré jeudi sa nouvelle liaison entre Montpellier et Tunis, celle vers Djerba devant décoller ce samedi 18 juillet

Après avoir ouvert sa base à l’aéroport de Montpellier-Méditerranée avec près de trois mois de retard pour cause de pandémie de Covid-19, la filiale d’Air France spécialisée dans le vol pas cher propose depuis le 16 juillet 2020 deux vols par semaine vers Tunis-Carthage, opérés en Boeing 737-800 de 189 sièges. Les départs sont programmés jeudi et dimanche à 6h05 (arrivée à 6h45), les vols retour quittant la capitale tunisienne à 7h30 (arrivée à 10h10). Transavia est sans concurrence sur cette route, sa troisième vers Tunis qu’elle dessert déjà au départ de Paris-Orly et Lyon face dans les deux cas à Tunisair et Nouvelair.

Entre Montpellier et l’aéroport de Djerba-Zarzis, la low cost proposera également deux rotations hebdomadaires à compter du 18 juillet, avec des départs en 737-800 mardi à 7h05 (arrivée à 8h10) et samedi à 13h55 (arrivée à 15h00), et des retours de Tunisie mardi à 8h55 (arrivée à 12h00) et samedi à 15h45 (arrivée à 18h50). Transavia sera sans concurrence sur cet axe, qui s’ajoute aux lignes vers Djerba déjà opérées depuis Lyon et Nantes face toujours à Tunisair et Nouvelair.

Lors de l’inauguration de sa base fin juin à Montpellier, où deux avions sont stationnés, Transavia proposait initialement sept destinations européennes. Sous réserve de réouverture des frontières, elle doit aussi desservir Agadir, Marrakech et Oujda au Maroc ; Alger, Constantine et Oran en Algérie ; Madrid, Palma de Majorque et Séville en Espagne ; Palerme en Italie ; Faro, Lisbonne et Porto au Portugal ; et Athènes et Héraklion en Grèce. Ces destinations s’ajoutent à la ligne Montpellier – Rotterdam opérée par Transavia Pays-Bas. La low cost française ambitionne d’accueillir 500.000 passagers pour sa première année d’opérations à Montpellier.

Partager.

Comments are closed.